Contact

François BIETRY

Quartier BERRE

07460 BERRIAS Ardèche FRANCE

Tel : 00 33 (0) 6 15 86 28 15 

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

Anglais/Espagnol parlé

François BIETRY 2018​

12 jours de Voyage a travers la patagonie chilienne 

9 jours de pêche

4 jours Au bord du rio cochrane

1 journée ‘‘Flotada’’ sur le rio baker
4 jours Chez rosa
3 380€

(Hors vols)

Organisé en collaboration avec Planet-Fly-Fishing 
​Les réservations pour la saison 2020 sont ouvertes
Rio Cochrane

Sur ce séjour de 12 jours au sud de la Patagonie Chilienne je vous propose de découvrir le pays à travers un circuit de plus de 1500 km de routes et de pistes entre les Andes les grands lacs Chiliens.


A votre atterrissage, nous partirons directement vers le Sud, jusqu’au village de Puerto Tranquillo à 200 km de l’aéroport où nous ferons étape en cabañas avant de rejoindre la petite ville de Cochrane.


Arrivés à Cochrane, nous passerons 5 nuits en cabañas à moins de 50m de la rivière, café au bord de l’eau en repérant les gobages, repas froids le midi et dîners dans des restaurants locaux. Pour clôturer le séjour, ‘‘Asado’’ (grillades de viande locale) à la Cabañas pour le dernier soir.


Rivière de plaine aux refflets bleue turquoises abritant Farios et Truites Arc en ciel, le Cochrane sort du Lac du même nom.


L’eau y est parfaitement transparente et la pêche se fait principalement à vue. En sèche, aux heures chaudes de la journée, les truites montent sur de petites mouches noires mais la pêche en nymphe à vue reste l’arme ultime pour les plus méfiantes des grandes truites.


Le Rio Cochrane est une rivière exigeante avec certains parcours emcombrés par la végétation demandant une approche discrète et des lancers longs. Mais le jeu en vaut la chandelle!


Nous pourrons aussi pêcher le Rio Vargas, une centaine de kilomètres de piste au Sud de Cochrane. Le Vargas pourrait s’apparenter à une rivière de moyenne montagne du Massif Central. Suivant la période, nous pourrons croiser les Saumons Chinook ou ‘‘king Salmon’’ pêchables à vue à seulement quelques mètres dsu bout de la canne. Rares sont les fenêtres météorologiques qui permettent ce type de pêche mais quand celle-ci se présente... Il est possible de piquer des Saumons de plus de 20kg à la mouche !

 


Sur les parcours cités ci dessus, la pêche se pratique en wading.

En plein combat sur le haut Cochrane
Arc en Ciel prise en nymphe à vue 
Fario du Cochrane
Cabanas ou nous passerons les premiers jours.
Intérieur d'une Chambre

Je propose aussi une expérience de pêche en ‘‘Flotada’’ (cataraft de 3 places) sur le Rio Baker.

Nous serons accueilli par Rafael Barroso, gérant du Green Baker Lodge. Nous lui emprunterons les Catarafts pour la journée et dînerons au restaurant du Lodge le soir.


Plus de 800 m³ d’eau translucide sort du Lago General Carrera, deuxième plus grand lac d’Amérique du Sud après le Lac Titicaca.


Une journée de pêche en Flotada sur le Baker est pour moi un passage obligé pour tout pêcheur passionné passant dans la région!


Le matin, il arrive régulièrement de pêcher les retombés de fourmis volantes de la veille. Les grandes Arc en Ciel rodent sous ‘‘Lespuma’’ la mousse qui se forme sur les grands contre courants du Baker.


Il n’est pas simple de distinguer du bleu intense des eaux le dos gris platine des grandes Arcs. Après quelques heures de pêche, l’oeil se fait et les truites apparaissent les unes après les autres. Vous serez debout à l’avant du Raft, mouche en main et prêt à lancer, en descendant la rivière à une vitesse légèrement inférieure à celle du courant.


En fin de journée, la lumière change et les grandes Arcs laissent place aux Farios. Si les conditions sont avec nous, des phryganes beiges sortiront des bancs de graviers de la partie haute de la rivière et le Baker offrira le plus beau de ses spectacles. Une pluie de gobages !


Si les gobages se font attendre, nous descendrons la rivère en pêchant les berges avec un grand streamer pour déloger Farios et Arcs. Une 9’ soie de 9 est préconisée, car si l’on voit apparaitre un dragon à points rouge de derrière un bloc de granite pour coffrer un streamer long comme la main, mieux vaut être bien armé!

Ainsi se déroulent les premiers jours du voyage.

 
Les Catarafts, prêts pour la Flotada.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Rafael, gérant du Green Baker Lodge, avec une magnifique Fario du Baker. 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Joseph Kain, guide sur le Baker durant plusieurs années, en pleine recherche de Farios records en Spey.

 

 

 

 

 

 
Auberge de Rosa

 

La suite du séjour, après la grande remontée au Nord de la région d’Aysèn se déroulera chez Rosa au bord du Rio Nireguao.


La ferme de Rosa est située environ à 150 km au nord Est de l’aéroport de Coyhaique au bord Rio Nirehuao entre la route Australe et la Frontière Argentine/Chili.


Il nous faudra environ 4 heures de 4x4 pour rejoindre notre hébergement. La première partie du trajet se fait sur la route Australe puis sur piste en suivant le Nirehuao.


Rosa est la propriétaire de la ferme réhabilitée en auberge qui nous accueillera durant le séjour, elle s’occupera aussi des petits déjeuners et dîners composés de spécialités locales.


L’auberge se trouve à quelques centaines de mètres du bord du Nirehuao.


Les chambres sont simples et comfortables. Pour les déjeuners nous emporterons des repas froids au bord de l’eau.


Pour clôturer le séjour comme il se doit Rosa préparera un ‘‘Asado al Palo’’ le fameux agneau à la broche cuit au feu de bois, tradition locale accompagnée de pommes de terre et légumes de saison et d’un Rouge corsé Chilien!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Nirehuao prend sa source en Argentine, ruisseau de pampa parcourant les plaines soufflées par le vent de la vallé de ''La Luna’’ il devient rivière puissante enchaînant grands pools et zones de rapides sur sa partie basse.


La partie haute du Nirehuao : La ‘‘Pampa’’ offre une très grande densité de Farios, on y pêche principalement en sèche avec de grandes imitations de sauterelles. Cette zone est très venteuse, on se retrouve souvent à lancer contre le vent venant directement de l’Argentine.


La rivière fait de grands méandres à travers les prés la vallée de ‘‘La Luna’’ et ne mesure que quelques mètre de large, facilement pêchable en wading.


La partie moyenne : le Nirehuao s’élargit et continue à créer de grands méandres à travers les prés. Plus large, il offre maintenant la capacité d’héberger de plus grandes truites. Fario et Arc-en-ciel sont au rendez-vous, la pêche à l’imitation de sauterelle est toujours aussi efficace et nous ferons aussi nager un grand  streamer foncé dans les pools profonds pour tenter de réveiller une grande Fario!


Les gorges : Après sa confluence avec le Rio Norte, le débit du Nirehuao double et se jette dans des gorges étroites. Les accès demandent une considérable marche d’approche. Mais ça vaut le coup ! Nous y croiserons Fario et Arc-en-ciel postées en plein courant prêtes à monter sur une grande sèche bien présentée.


Nous aurons aussi l’occasion de pêcher d’autres rivières : le Rio Norte, sa partie amont carctérisée par de grands méandres et un fond sableux abrite une grande population de Farios souvent postées à l’ombre des arbres morts immergés. Faire draguer une imitation de souris près des embacles peut s’avérer explosif!


Arroyo de los Elfos : petit ruisseau servant de refuge pour les grandes Farios. Le ‘‘Lago Misterioso’’ pêchable en wading ou en bateau. Nous pêcherons aussi l’Emperador Guilhermo, rivière moyenne, translucide serpentant entre grands blocs de granites et saules immergés. Attention aux Arcs survoltées!


Un des grands avantages de cette région est le choix des parcours de pêche, les options sont quasiment illimitées!

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nireguao sur sa partie moyenne en amont de chez Rosa
Nireguao sur sa partie haute.
Fario prise en avec une imitation de sauterelle 
Détails tarif


12 jours de voyage 9 jours de pêche


Base 3 pêcheurs


3 380 €


(par personne)


Ce tarif comprend : transfers, déplacements sur les lieux de pêche, guidage et pension complète
hors restaurants.


Ne comprend pas : Vols jusqu’à Coyhaique, alcool, repas dans les restaurants locaux (compter en
moyenne 20€ pour un repas complet)

 

 

 

 

 


Réservation & infos

Anglais/Espagnol parlé