Region de Léon.png

Castilla y León

98px-Escudo_de_Castilla_y_León_-_Versión

Séjour de pêche à la mouche dans la région de léon.

5 jours/6 nuits (base 3) : 1530 €
6 jours/7 nuits (base 3) : 1760 €
(pension complète et guidage inclus) 
Séjour crée en collaboration avec
Planet Fly Fishing
www.planetflyfishing.com
Léon 2015.jpg
Les inscriptions sont
ouvertes pour
septembre et octobre 2021.
Les belles truites ne sont pas ce qui manque dans la région.
Mais ce n'est pas donné de mettre à l'épuisette une grande truite Léonèse.

La région de Léon est réputée pour sa gestion de la pêche, elle est exemplaire en Europe. Depuis maintenant 6 ans ses 3000 km de rivière sont passés entièrement en No Kill. Un bel exemple de gestion qui porte dors et déjà ses fruits. La densité et la taille moyenne de truite s'est vue grandement augmenter au cours des dernières années. Avec plusieurs études à l'appui, la densité des truites a augmenté de trois fois sur plusieurs rivières après 4 ans de No kill.

 

Chaque tronçon de rivière "Coto" est réglementé. Une zone libre peut se pêcher avec uniquement la carte de pêche de la région. Par contre, pour pêcher sur un Coto réputé il faudra passer impérativement par un tirage au sort pour obtenir sa carte.  Près de 3000 demandes par an et seulement 500 cartes sont délivrées...

Travaillant avec des guides locaux, nous avons des accès privilégiés pour l'obtention de cartes de pêche. Pour cela une avance non remboursable vous sera demandée un mois avant le séjour.                                              Permis annuel et Cotos journaliers environs 80 €.

Léon 2015-2.jpg
IMG-20210510-WA0022.jpg
Léon 2015-5.jpg
Un ami guide, plusieurs fois champion d'Espagne.

En supplément, possibilité de passer une journée en compagnie d'un compétiteur de haut niveau pour un "Master Class" sur les dernières techniques pratiquées en Espagne.

Léon 2015-3.jpg
Léon 2015-6.jpg
Truite trophée prise en sèche lors d'un séjour en 2017.
Hébergement & restauration

L'hébergement proposé au tarif annoncé est un hôtel restaurant familial proche de la rivière. Il est aussi possible de réserver un hébergement de standing supérieur. 

Petits déjeuners à l'hôtel, pour le midi, nous partons avec des paniers repas préparés par le restaurant. Dîners au restaurant de l'hôtel, plats authentiques, tapas, etc.  (boissons alcoolisées non comprises)

Création du Séjour

Je vous propose de découvrir la région de Léon selon vos envies, les rivières sont très différentes, des grandes rivières de plaine aux rivières rapides de moyenne montagne.

La semaine peut par exemple commencer par deux journées de pêche contemplatives sur des rivières larges en attendant les gobages de grandes truites, puis deux jours de pêche en ruisseau de montagne aux eaux rapides pour prendre en grand nombre des truites de taille plus modestes. À vous de créer votre séjour !

La pêche​

Comme je l'ai décrit précédemment les rivières ont de très différents morphotypes suivant les zones. La pêche en sèche à Léon est religion, et ce n'est pas pour rien. Septembre et octobre sont des mois exceptionnels pour la sèche.

 

Les éclosions sont impressionnantes, les nuits commencent à se rafraîchir et de ce fait l'activité débute souvent en fin de matinée pour continuer durant les heures chaudes de la journée. Des milliers d'éphémères éclosent dès que les conditions sont optimales. Du jaune pâle au vert foncé en passant par des teintes bistre, des dizaines d'espèces éclosent puis meurent pour le plus grand régal des truites.

Ce serait trop simple s’il ne suffisait que de lancer une éphémère olive au milieu des gobages pour prendre une truite... Durant le séjour nous auront sûrement l'occasion de discuter avec des pêcheurs locaux.                                   Une particularité, quand il s'agit de parler de couleur de mouche, est qu'ils s'expriment souvent en numéro et marque précise de dubbing, sans oublier le sous corps en fil de montage qui pourrait altérer la couleur de la mouche une fois mouillée...                                                                                                                                                                     La première fois que j'ai entendu ce genre de discussion d'une oreille pas encore pas tout à fait éduquée à cette nouvelle langue, je les prenais pour des fous. Mais c'était la veille de mon premier jour de pêche dans la région.

 

Après cette première journée, j'ai compris pourquoi les locaux étaient si précis quand il s'agissait du choix de leurs mouches. Les truites sont regardantes non seulement sur la dérive, mais aussi sur la justesse de l'imitation.            Pour déclencher un gobage, il faut cumuler : une bonne dérive, la bonne mouche de la bonne couleur et au stade où la truite la mange.

 

Mais heureusement pour nous les truites ne se calent pas à la première dérive. Il est parfois possible de passer plusieurs dizaines de minutes sur un même gobage avant de prendre la truite visée.

Comment arriver sur place ?​

Le séjour se déroulera aux alentours de la ville de Léon. 

  • Pour ceux qui aiment rouler : 7 h 30 depuis Toulouse, 12 h depuis Lyon, 14 h 30 depuis Lille et 36 h depuis Bucarest.

  • Pour ceux qui préfèrent voler : vous pouvez arriver à l'aéroport de Valladolid (VLL) ou celui de Madrid (MAD). (Transfert jusqu'a Léon non compris dans le package)

  • Et pour les plus courageux, suivez le chemin de St-Jacques-de-Compostelle, c'est sur la route. 

Tormes-2.jpg

5 jours/6 nuits

Jusqu'au 15 octobre

5 journées complètes de pêche en pension complète. Sur une base de trois pêcheurs.

À partir de :

1530 €

IMG-20210510-WA0025.jpg

6 jours/7 nuits

Jusqu'au 15 octobre

6 journées complètes de pêche en pension complète. Sur une base de trois pêcheurs.

À partir de :

1760 €

N'hésitez pas à me contacter pour plus d'informations

A bientôt,

François